La date d'ancienneté de l'entreprise

La date d'ancienneté d'une entreprise est un des facteurs figurant parmi le calcul de la note de confiance. En effet, selon les années d'ancienneté, les entreprises seront évaluées différemment. Une entreprise récente peut-être pénalisée pour son manque d'information, tout comme une entreprise créée depuis plusieurs années avec une mauvaise note d'avis client et qui est perçue comme une mauvaise enseigne. La transparence et la confiance sont les valeurs dont e-confiance souhaite proposer aux consommateurs consultant les avis clients en ligne. Pour cela, la date d'ancienneté d'entreprise influence également la note finale d'indice de confiance.

 

Une entreprise datant de moins d'un an de création

Pour toute entreprise récemment créée et datant de moins d'un an de création à partir de la date actuelle, présente généralement peu d'informations sur l'authenticité de son entreprise, n'as pas encore récolté assez d'avis clients qualifiés pour établir une note moyenne de satisfaction. L'entreprise est difficilement évaluable pour les informations qu'elle présentera auprès de notre solution de collecte d'avis client en ligne. Par conséquent, cela pénalisera sa note d'indice de confiance.

 
 

Une entreprise ayant une date d'ancienneté entre 1 et 3 ans

Une entreprise créée depuis 1 à 3 ans en comptant à partir de la date actuelle, présente suffisamment d'informations pour être évaluée sur la confiance, la transparence et la fiabilité. Pour les points manquants, l'entreprise subira tout de même une pénalité dans le scoring qu'elle obtiendra en note de confiance.

Une entreprise ayant une ancienneté de plus de 3 ans

Une entreprise de plus de 3 ans présente en grande majorité, l'ensemble des informations demandé et évalué par l'outil de gestion des avis clients en ligne, e-confiance. Cependant, si l'entreprise ne possède pas certaines informations depuis plus de 3 ans d'ancienneté, elle sera par conséquent pénalisée plus fortement pour son manque de transparence envers les consommateurs.

 
 

Les points de contrôle abordés :